Tamara de Lempicka à la Pinacothèque

la Pinacothèque, depuis mi-avril, a lieu la première rétrospective de l’Art nouveau français et son évolution en mouvement Art déco par l’intermédiaire d’une de ses icônes, Tamara de Lempicka.

Exposition Tamara Lempicka paris

Les plus belles œuvres de l’artiste datent de 1925 à 1935 et sont les témoins des Années Folles, d’un mode de vie entre mondanité et liberté de création et de pensée. Sa carrière suit l’ascension et la chute du mouvement de l’Art déco, comme si après elle, le mouvement s’était essoufflé. Tamara joue sur les attitudes érotiques des femmes, ou du moins leur sensualité. A la différence qu’elle les place dans un univers néo-cubiste profondément Art déco.

Gioia Mori, spécialiste de l’artiste, explique en quoi le travail de Lempicka a marqué ce mouvement artistique : « il est « décoratif » parce qu’il est accrocheur et immédiatement reconnaissable, il est « international » par son origine, son développement et sa diffusion et il est « moderne » parce qu’il s’inspire des langages les plus novateur du XXème siècle : la photographie, le graphisme, le cinéma et la mode. »

Une interprétation qui donne sacrément envie d’aller voir ça de nos propres yeux !

tamara lempicka exposition

Exposition Tamara de Lempicka jusqu’au 08 septembre, à la Pinacothèque 2, 8 rue Vignon dans le 9ème. Ouvert tous les jours de 10h30 à 18h30, jusqu’à 21h les mercredis et vendredis. Plein tarif : 12€, tarif réduit : 10€.

©Jeune fille en vert, Tamara de Lempicka. Vers 1927 Huile sur contre-plaqué H. 61,5 x L. 45,5 cm Achat à l’artiste en 1932 Fonds national d’art contemporain Attribution au Musée national d’art moderne, Centre Pompidou, Paris Inv. : JP 557 P © CNAC/MNAM Dist. RMN/Droits réservés – La Tunique rose, Tamara de Lempicka Avril 1927. © Tamara Art Heritage / Licensed by Museum Masters International NYC – L’écharpe bleue, Tamara de Lempicka – Mai 1930. © Tamara Art Heritage / Licensed by Museum Masters International NYC.
KIKO_PromoRossetti_728x90