Pour une Femme : un secret de famille porté à l’écran

Aujourd’hui sort en salles le film Pour une Femme réalisé par Diane Kurys. Quatre ans après son dernier film consacré à la vie de l’écrivaine Françoise Sagan, la réalisatrice se penche de nouveau sur le récit d’une femme, cette fois partagée entre la liberté d’aimer et son devoir d’épouse. Une femme qu’elle connaît bien puisqu’il s’agit en réalité de sa mère.

Film, pour une femme

Le pitch est simple : à la mort de Léna, sa maman, Anne découvre une vieille photo d’un homme : un oncle mystérieux que ses parents avaient accueilli après la guerre. En levant le voile sur un secret de famille vieux de quarante ans, la jeune femme comprend que sa mère a vécu un grand amour, fugace et foudroyant.

Le personnage d’Anne, ce n’est autre que la réalisatrice, qui met en scène le secret qu’elle a découvert à la disparition de sa maman. On peut logiquement croire qu’en évoquant son histoire, elle avait toutes les cartes en main pour émouvoir le spectateur. C’est pourtant là qu’il y a un couac. Non pas que les acteurs jouent particulièrement mal – même si Magimel et Duvauchelle en font parfois un poil trop. Quant aux décors et costumes, ils nous immergent sans problème dans l’époque de l’après-guerre. Difficile donc de savoir ce qu’il manque, un petit quelque chose, une alchimie, une synergie dans le récit.

L’histoire fait parfois penser au fabuleux Sur la route de Madison où une femme au foyer s‘amourache d’un photographe de passage dans sa ville, le temps de quelques jours. Sauf que là où l’émotion nous serre la gorge à la fin du drame d’Eastwood, l’ultime décision de l’héroïne dans le film de Kurys ne nous extorque aucun sanglot. On ne ressent pas l’enjeu, le tiraillement du personnage de Léna entre le choix d’une destinée toute tracée et une nouvelle vie à inventer. Peut-être la faute à une trop grosse implication de la réalisatrice d’où en découle une simplicité de narration laissant le spectateur au bord de la route.

Toutefois, certains apprécieront un mélodrame sincère où le charme de Mélanie Thierry et Nicolas Duvauchelle crève l’écran. A vous de vous faire votre propre avis donc !

Pour une Femme, un film de Diane Kurys, avec Benoît Magimel, Mélanie Thierry, Nicolas Duvauchelle, Sylvie Testud. Actuellement au cinéma

©Photos : David Koskas – © 2012 ALEXANDRE FILMS – RISE FILMS – France 3 CINEMA – RHONE ALPES CINEMA – NEW LIGHT FILMS