Pour ou contre un dernier Very Bad Trip ?

Depuis hier, la France entière se pose la même question existentielle : faut-il aller voir Very Bad Trip 3 ?

Very Bad Trip 3

De prime abord, vous vous rappelez surtout que c’est le final d’une saga qui vous a :
1/ fait mourir de rire
2/ fait découvrir BC, alias Bradley Cooper.
Vous vous dites donc que oui, il faut se rendre dans les salles pour aller voir ce nouveau volet. C’est comme un devoir d’engagement que vous avez virtuellement signé (envers la saga, pas Bradley). Very Bad Trip 3 mérite que vous lui consacriez 1h40 de votre temps.

1h40 plus tard, on revient pourtant sur notre jugement. Todd Phillips avait bien notre assentiment mais pour le meilleur, certainement pas pour le pire. Pourquoi nous faire regretter à ce point les premières heures de VBD ? La recette varie, mais fallait-il à ce point que le rire devienne un spasme coincé au fond de la gorge ? Le film démarre dans un vacarme insupportable, on découvre ensuite un Alan démoniaque en tueur de girafe et il se poursuit aussi mollement jusqu’à un final pénible.
Si votre seule motivation était de voir Bradley Cooper, mieux vaut miser sur The Place Beyond The Pines, vous y gagnerez en prime un Ryan Gosling en blond peroxydé et tatoué. Si vous vouliez simplement clore la saga Very Bad Trip, louez plutôt le premier volet, car c’est bien celui-ci qui restera à jamais la référence de toute notre génération.

Very Bad Trip 3, de Todd Phillips, sorti en salles le 29 mai 2013.
The Place beyond the pines, de
Derek Cianfrance, sorti en salles le 20 mars 2013.

KIKO_PromoRossetti_728x90