Eugène Atget, le complice de Paris

Marchand d’abat-jour, rue Lepic, Montmartre, 18e arrondissement, 1899 © Eugène Atget / Musée Carnavalet / Roger-Viollet

Le musée Carnavelet nous propose en ce moment une bien belle exposition consacrée à l’un des plus célèbres photographes du XXe siècle, Eugène Atget. Ce sont plus de 200 épreuves réalisées à Paris entre 1898 et 1927 qui y sont présentées. Cette rétrospective, qui réunit des images très connues et d’autres demeurées inédites, dresse un portrait atypique de la capitale. Les rues pavées, les bords de Seine, les enseignes, les étalages et les petits métiers d’antan, Eugène Atget nous plonge dans un Paris en pleine mutation, un Paris qui se redessine sous les coups de la modernisation. Son œuvre se place en véritable témoin d’une époque et d’un peuple. Et c’est sans aucun doute, ce qui lui a valu une telle reconnaissance notamment auprès des surréalistes. L’assistante de Man Ray, Bérénice Abbott a d’ailleurs écrit au sujet du photographe :

« On se souviendra de lui comme d’un historien de l’urbanisme, d’un véritable romantique, d’un amoureux de Paris, d’un Balzac de la caméra, dont l’œuvre nous permet de tisser une vaste tapisserie de la civilisation française .»

 

Eugène Atget, Paris

Exposition du 25 avril au 29 juillet

Tarif: 7€, réduit: 5€

Musée Carnavalet

23 rue de Sévigné

75003 Paris

www.carnavalet.paris.fr

 

Cabaret « Au Port Salut », marchande de coquillages, rue des Fossés-Saint-Jacques, 5e arrondissement, 1903 © Eugène Atget / Musée Carnavalet / Roger-Viollet