Buren envahit le Grand Palais

Le Grand Palais a choisi de confier sa Nef à l’un des plus grands artistes de ces cinquante dernières années, Daniel Buren. Dans le cadre de la cinquième édition de Monumenta, le créateur français, célèbre pour ses « colonnes » dans la Cour d’honneur du Palais Royal, a investi depuis le 10 mai les 13 500 m2 et les 35 mètres de hauteur de la Nef du Grand Palais. Passé maître dans le travail « in situ », travail qui consiste à faire naître l’œuvre de l’espace, Daniel Buren offre aux visiteurs un jeu de lumière féérique. Des cercles de plastiques colorés posés sur des piliers rayés filtrent la lumière de la grande verrière partiellement quadrillée de bleu. Le mélange des couleurs ne cesse alors de surprendre, cette œuvre éphémère évoluant constamment en fonction du temps et de l’heure du jour. Chaque visiteur pourra ainsi découvrir une œuvre qu’il sera le seul à avoir vu ! Quelle belle vision de l’art ! Magnifique !

 

©Daniel Buren, “Excentrique(s), travail in situ”, 2012, 380 000 m3. Détail. Monumenta 2012 – Daniel Buren, Paris.

 

Excentrique(s), travail “in situ”, dans le cadre de Monumenta

Jusqu’au 21 juin

Nef du Grand Palais,

Avenue du Général Eisenhower

75008 Paris.

Entrée porte nord, tous les jours sauf le mardi, de 10 h à 19 h le lundi et le mercredi, de 10 h à minuit du jeudi au dimanche. Entrée : 5€, demi-tarif : 2,5€.

www.monumenta.com

 

Pour la dernière de l’exposition le 21 juin, We Love Art organise un grand Bal blanc avec Jamie XX, Caribou et Four Tet côté musique. Plus d’informations sur www.weloveart.net