Un homme qui fait le ménage fait moins l’amour

J’en ai appris une bonne ce matin. Plus un homme passe de temps à faire des tâches ménagères, moins il passe de temps à faire l’amour à sa conjointe. Je vous arrête tout de suite, je n’ai pas été payée par la gente masculine pour dire ce genre de chose. Vous imaginez : samedi matin, le téléphone sonne, numéro masqué, voix trafiquée « Melle Charlie, ici le porte-parole des mâles français. 100 000 € si vous répandez la rumeur qu’un homme qui fait le ménage et un homme qui ne couche pas ». Bon d’accord, je m’égare. En fait, cette constatation a été faite suite à une étude parue dans la Revue Américaine de Sociologie comme l’a expliqué le Huffington Post.

Cette étude, intitulée « Égalitarisme, travail ménager et fréquence des rapports sexuels dans le mariage », a donc mis en lumière que plus un homme marié passait de temps à s’occuper des tâches ménagères, moins il avait de relations sexuelles. Vous la voyez la relation de cause à effet ? Vaisselle = Moins de sexe. Peut-être que les effluves de produits ménagers tels que liquide vaisselle à la framboise, ou détartrant sur-puissant senteur fleur des îles causent une baisse de libido. Mais seulement chez les hommes ? En fait, la raison semble plus prosaïque. Vous n’êtes pas étonné ? Moi, non plus ! Donc… Cette étude démontre aussi qu’un homme marié qui consacre plus de temps à des tâches considérées comme masculines : jardinage, bricolage, payer les factures (et oui payer les factures ! ), a des rapports sexuels plus souvent. Et là, vous vous dîtes : « Wouah, elle a vraiment été payée pour dire un truc pareil ! ».

Il y a une explication très simple à ce genre de comportement. L’homme est plus enclin à faire l’amour lorsqu’il se sent viril. Et ce n’est pas qu’il doute de sa virilité quand il descend la poubelle le dimanche soir en charentaises. Non. C’est plutôt qu’en pleine séance de bricolage (genre « Baby, sans moi tu n’aurais pas de jolies étagères dans le salon »), il se sent fort, puissant et il a envie de vous le montrer une deuxième fois au fond du lit. Alors quoi ? Il faudrait que nous abandonnions à jamais l’espoir de voir notre homme se taper toutes les tâches ménagères à la maison ? J’ai peut-être une petite solution à vous proposer. Si toute cette histoire n’est qu’une question de rôle que l’homme doit jouer pour être en accord avec sa masculinité et sa virilité, il suffit peut-êre simplement de lui sauter dessus une fois ou deux pendant qu’il tient le manche de l’aspirateur dans les mains : « Un homme qui passe l’aspirateur, c’est tellement sensuel ». L’homme le torse bombé et l’appétit sexuel satisfait pourra alors trouver une nouvelle relation de cause à effet. Aspirateur = Sexe. Et le tour est joué !

KIKO_PromoRossetti_728x90